Club DS en Provence
Club DS en Provence

Résurection de la DS de rallye de Bob Neyret

André, un passionné de Citroën, après avoir retrouvé la Ds de Bob Neyret tombée en panne pendant le rallye Londres Mexico de 1970, a la folle idée de terminer le rallye à son volant.

Pour l'aider dans cette aventure il a eu la bonne idée de faire appel à Jacky (le sorcier de Pignans, comme on le nomme chez nous)

Un article d'Alejandro, président du club Citroën de Buenos Aires, sur le voyage de Jacky en Amérique Latine a permis la rencontre entre André et Jacky.

Jacky a tenu un blog de la restauration et la suite du rallye de cette DS de Bob Neyret.

Ci dessous un article rédigé par André Midol résumant cette expédition. Le point d'orgue sera la présentation de la voiture pour le centenaire de Citroën en 2019. D'ici là il faut finir le rallye et rappatrier la DS en France.

Mexico avril 2018 : la Citroën DS n°12 Bob Neyret franchira enfin,
avec 48 ans de retard, la ligne d’arrivée du WorldCupRally 1970

 

La DS21 3356 TT 75 contrainte à l’abandon en 1970 à La Paz a repris la route sous l’impulsion d’André Midol, un aventurier de l’automobile ancienne. L’aventure est soutenue et encouragée par un vaste réseau de passionnés de voitures et de rallyes.

 

Avril-Mai 1970, Wembley : du stade de la Coupe du Monde de Football 1966 sortent les 96 voitures concurrentes du plus long rallye de l’histoire automobile, le WorldCupRally Londres-Mexico : 26 500 km dont 19 300 en Amérique du Sud. 21 voitures seulement franchiront la ligne d’arrivée au Stade Aztèque de Mexico.

Juillet-Août 2005, Santa-Cruz, Bolivie : Les Midol accomplissent en famille un long périple de 6 mois en Amérique du Sud en Cabriolet Citroën Traction Avant 1948. Découvrant leur équipée, un passant à Santa-Cruz leur raconte : son père, importateur Citroën en Bolivie assurait en mai 1970 l’assistance et accueil du rallye Londres-Mexico. A La Paz, cette famille a hébergé l’équipage français Neyret-Terramorsi contraint à l’abandon pour casse moteur. Le séjour s’est conclu pour ces Boliviens par l’achat de la voiture de Bob, l’une des 6 Citroën DS21 engagées sur la course, dont une seule franchira la ligne d’arrivée. Depuis, la voiture a été conservée puis abandonnée avant d’être sauvée d’une mise au rebut.  A la vue de l’épave, André nourrit immédiatement un rêve fou : la remonter sur place et terminer avec elle le rallye. Il y ajoute un pari : lui faire franchir la ligne d’arrivée sous les vivat de la foule dans l’enceinte même du Stade Aztèque.

Février 2017 : Salon Rétromobile à Paris, Bob Neyret présente et dédicace le livre BD qui relate sa vie de pilote. A propos de son abandon à La Paz en 1970, il raconte avec un joli sous-entendu : « Nous sommes restés 8 jours sur place pour convaincre un type d’acheter notre DS. Cela nous aurait coûté trop cher de la ramener. Elle doit toujours y être ! Hé ! Hé ! » Et bien oui, cher Bob, vous aviez en face de vous ce jour-là André, rencontré déjà en 2005 et qui venait, au terme de 12 ans d’efforts et de déboires, de convaincre Pablo de lui vendre en Bolivie cette même voiture achetée par son père 47 ans plus tôt !

Octobre-novembre 2017 : André rejoint Santa-Cruz accompagné de Jacky, compagnon idéal pour remettre en route la voiture. Avec Jacky, c’est toute la compétence mécanique et DS, épaulée par son club, qui se penche sur 3356 TT 75. C’est lui qui achève la restauration entreprise sur place au printemps. Le 19 novembre à 11h, la voiture quitte El Alto (La Paz). Elle accomplit de nouveau sur les berges du lac Titicaca les derniers kilomètres parcourus dans sa prime jeunesse en mai 1970. A 13h, le franchissement de la frontière Bolivie-Pérou lui vaut renaissance tant la réussite du projet restait hypothétique jusque-là. On peut enfin activer les réseaux d’amis et d’aficionados du rallye et de la voiture ancienne.

A Lima, l’équipage reçoit son attestation de passage à l’étape des mains du président du Touring Club du Pérou. 3356 TT 75 pointe sur le parking fermé qui avait accueilli ses concurrentes 47 ans et 6 mois plus tôt.

A Quito, Citroën organise l’accueil. Le président de la Fédération Equatorienne des Automobiles Anciennes honore le passage des rescapés du rallye et les encourage à poursuivre jusqu’à Mexico. Cali voit se mobiliser 2 clubs de voitures anciennes.  Les derniers jours de novembre, Ibague (Colombie) accueille la n°12 en résidence d’hiver tandis que Jacky et André sont reçus à Bogota avant leur retour en France. En une soirée et 15 à 20 messages via WhatsApp, les amis colombiens obtiennent de leurs amis mexicains et de la Fédération des Automobiles Anciennes du Mexique l’organisation d’un événement début avril au Stade Aztèque pour célébrer l’arrivée, avec 48 ans de retard, de la dernière voiture concurrente du WorldCupRally.

Mars-avril 2018 : Hasta Mexico ! Entre les 15 et 20 mars 2018, l’équipage quittera la Colombie et rejoindra Panama par voie maritime afin d’aborder la partie Amérique Centrale du parcours. Mexico sera alors à 4000 km.

Quels nouveaux épisodes et surprises viendront d’ici là enrichir l’aventure ? Bob, êtes-vous là ? Claudine Trautman, votre DS n°25 vous a lâchée quelques centaines de km de l’arrivée. Etes-vous là ?  Faites-nous rêver. Rallye Maya et Panaméricaine sont à venir. Yacco, l’huile des records, se prend au jeu. Aventure Peugeot Citroën et DS relaie.

Juillet 2019 : 3356 TT se joindra aux milliers de Citroën anciennes qui convergeront pour célébrer le centenaire de Citroën…

André Midol, le 3 janvier 2018    

 

DS en Provence

83390 CUERS

Email : dsenprovence@free.fr


Email